HYOKAN : Solution de refroidissement innovante présentée en Euskadi

Promue par SAIOLAN, chef de projet européen ORHI, le 21 novembre 2019 a eu lieu à Markina une journée de présentation d’une solution de réfrigération qui maintient la fraîcheur des aliments plus longtemps que les autres solutions conventionnelles.

La clé de la solution réside dans sa capacité à conserver les produits à des températures inférieures à zéro (jusqu’à -7°C) sans que le produit ne gèle. Ceci est réalisé grâce à un champ électrique à haute tension et basse intensité qui génère une vibration subtile qui empêche que les molécules d’eau de nourriture, fleurs, etc… ne s’assemblent en grandes macromolécules qui, en se formant, endommagent les tissus voisins et sont la cause pour laquelle, lors d’un dégivrage ultérieur, un petit peu d’eau avec des substances propres à l’aliment (protéines, sang, etc.) et modifient sa saveur, sa texture, etc… Ce phénomène est évité avec HYOKAN.

La solution est offerte par la société japonaise HYOKAN SUPPLY, à travers deux typologies de produits :

  • Réfrigérateurs industriels, principalement destinés aux restaurants
  • Chambres frigorifiques, destinées aux producteurs de fruits et légumes, ainsi qu’aux entreprises de distribution
Réfrigérateur industriel HYOKAN

Réfrigérateur industriel HYOKAN

Chambre frigorifique HYOKAN

Chambre frigorifique HYOKAN

 

La présentation a été faite directement par le directeur de la société HYOKAN, M. Hirotaka Sakakibara, qui a expliqué les avantages différentiels de sa solution et a montré des références de sociétés au Japon qui l’utilisent (plus de 1000 installations au Japon à ce jour).

Hirotaka Sakakibara

Hirotaka Sakakibara présentant sa solution
(avec l’aide d’Eduardo Peña pour la traduction)

 

Il a souligné que la solution offrait deux types de valeurs différentielles :

  • Prolonger la conservation des produits frais.
  • Améliorer le goût des produits par leur maturation.
À titre d’exemple, M. Hirotaka Sakakibara a montré le cas d’un producteur agricole japonais qui cultive des épis de maïs. Là, les épis de maïs sont souvent mangés frais. Après environ 4 jours, l’épi frais sèche et n’est plus apte à la consommation. Après l’implantation de la chambre de réfrigération de HYOKAN, le producteur agricole japonais a observé que les épis de maïs conservés à HYOKAN mûrissent de telle manière qu’avec le temps, voire des semaines, le goût s’améliore. Il vend actuellement les épis mûrs à HYOKAN à un prix supérieur à celui des épis frais. Il est passé d’un produit sec pour lequel on ne paie pas, à un produit mûr pour lequel le public paie plus cher.

Comme l’a dit M. Sakakibara-san, cette innovation offre un changement de paradigme sur la culture alimentaire et une alternative précieuse pour éviter le gaspillage alimentaire et évoluer vers l’économie circulaire.

M. Sakakibara-san a mentionné que les restaurants de sushi qui ont installé leur réfrigérateur industriel dans leurs cuisines ont réalisé des économies de 80 € par jour en moyenne dans leur gestion des achats.

 

Échantillons de denrées alimentaires présentés par LEARTIKER

Échantillons de denrées alimentaires présentés par LEARTIKER

 

Dans le cadre du projet ORHI, HYOKAN a prêté des équipements de démonstration chez SAIOLAN afin de réaliser des expériences d’évaluation de sa solution. L’équipement est arrivée une semaine avant la journée de présentation à LEARTIKER, Centre de R&D en Technologie Alimentaire, partenaire de cette journée.

Six jours plus tôt, LEARTIKER a introduit une variété d’aliments dans un réfrigérateur conventionnel et le même type d’aliments dans l’équipement de démonstration de HYOKAN. À la fin de la présentation de M. Sakakibara-san, tous les participants ont pu visiter les laboratoires de LEARTIKER et voir “in situ” l’équipement de démonstration de HYOKAN. Naia Andonegi, responsable de LEARTIKER Alimentation Technology, a exposé les aliments conservés dans l’un et l’autre équipement. Bien que six jours seulement se soient écoulés, la meilleure conservation des produits dans l’équipement de HYOKAN était remarquable à l’œil nu, notamment pour les produits à feuilles (laitue et épinards).

Le test a été prolongé d’une semaine et nous attendons de voir les photos des derniers jours, bien que Naia Andonegi confirme que la différence est de plus en plus évidente.

Au total, 25 personnes, représentant des entreprises du secteur de l’hôtellerie, de la viande, de la production et de la transformation du poisson, ont participé à la journée ; ainsi que des fabricants d’équipements frigorifiques pour le secteur alimentaire.

Les personnes souhaitant obtenir de plus amples informations à ce sujet peuvent contacter Iratxe Acha (SAIOLAN) par mail, à l’adresse suivante : iacha@saiolan.com

Le projet ORHI a été cofinancé à 65 % par le Fonds européen de développement régional (FEDER) par le biais du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Son aide se concentre sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.


Menu